Radiographie de l’antisémitisme en France et en Allemagne

Quel est le poids des préjugés à l’égard des Juifs dans la société française en 2021 ? La crise sanitaire s’accompagne-t-elle d’une poussée de l’antisémitisme dans l’opinion publique ? Quel regard portent les Français sur ce phénomène ? Dans quelle mesure les Français juifs s’inquiètent-ils des violences les visant ? Comment ces violences se déroulent-elles ? Pour tenter de répondre à ces interrogations, la Fondation pour l’innovation politique et l’American Jewish Commitee (AJC) ont construit un dispositif d’enquête exceptionnel. Exceptionnel par sa taille et également par la diversité des thématiques abordées : exposition et observations d’actes violents, opinions à l’égard d’Israël, de la Shoah, préjugés à l’égard des Juifs… autant de sujets clés à examiner pour tenter d’apporter de nouveaux éclairages sur l’antisémitisme.

En raison de l’interdit qui frappe la collecte de données « religieuses » en métropole (le dernier recensement officiel de la religion remonte à 1872), la statistique publique (Insee, INED) ne fournit pas la structure sociodémographique des personnes de confession juive. Dans ce cadre, l’Ifop a fait le choix d’isoler un sous-échantillon de 521 Français se déclarant de confession ou de culture juive à part du cumul d’échantillons nationaux représentatifs correspondant à un total de 34 800 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon cumulé a été assurée par la méthode des quotas (genre, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Retrouvez l’analyse de l’enquête Radiographie de l’antisémitisme en france – édition 2022 ici.

En plus de la France, cette enquête a été réalisée en Allemagne par l’Institut für Demoskopie Allensbach. Les enquêtes réalisées dans les deux pays présentent les mêmes caractéristiques en termes de mode de recueil (elles ont été réalisées par internet), d’indicateurs (les questions ont été posées à l’identique selon le même mode de passation), de mode d’échantillonnage (la méthode des quotas) et de temporalité (elles ont été réalisées au même moment).

Retrouvez l’enquête comparée sur l’antisémitisme en France et en Allemagne.

Institut Ifop / Institut für Demoskopie Allensbach
Taille de l’échantillon Allemagne :

1 025 personnes (grand public) ; 561 (personnes de confession ou de culture musulmane vivant en Allemagne)

France :

1 509 personnes (grand public) ; 521 (Français de confession ou de culture juive) ; 501 (personnes de confession ou de culture musulmane vivant en France)

Âge des personnes interrogées
18 ans et plus
Date de terrain Allemagne : 

22 décembre 2021 au 18 janvier 2022

France :

24 novembre 2021 au 10 janvier 2022

Mode d’administration Questionnaire auto-administré en ligne
Nombre de questions 19
Pays Allemagne / France
Langue d’administration Allemand / Français